Flash infos

Steven Taylor, assistant metteur en scène de « la Traviata » rencontre une classe du lycée Erik Satie

Exceptionnel : mardi 13 novembre dernier, une classe du lycée Erik Satie a rencontré M. Steven Taylor, assistant metteur en scène de « la Traviata » actuellement à l’affiche de l’Opéra National de Paris.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet pédagogique « Opéra » mené par C’Possible avec une classe du lycée Erik Satie. Une occasion inédite pour les élèves de découvrir cette tradition du XVII siècle ainsi que les coulisses de la mise en scène. Des ateliers thématiques seront organisés tout au long de l’année : s’initier au chant choral, participer à des ateliers sur les costumes, les décors, la mise en scène, visiter l’opéra et in fine assister à une représentation à l’Opéra Bastille. Une façon ludique et enrichissante d’approfondir la connaissance du monde de l’Opéra.

L’Auditorium du Louvre ouvre ses portes à une classe du lycée professionnel Jules Siegfried

Grâce à notre nouvelle intervenante bénévole, Madame Monique Devaux, qui a été la Directrice artistique des concerts de l’Auditorium du Louvre pendant 28 ans, une classe du lycée professionnel Jules Siegfried, partenaire de C’Possible, assistera à un concert à l’Auditorium du Louvre le 16 Novembre prochain.

Ce concert, proposé par l’ensemble « Les Surprises », s’inscrira dans le programme « Rameau et la nature » : Douceur de l’eau qui coule, ou grondement de la tempête, l’opéra baroque français a fait de la description du spectacle de la nature et de ses éléments un passage obligé pour tous les compositeurs, prétexte à des pages tantôt tendrement lyriques ou résolument fracassantes. Louis-Noël Bestion de Camboulas et ses Surprises ont ainsi construit ce programme original en puisant dans ce vaste répertoire de pièces instrumentales, notamment chez Rameau.

Ce concert, très attendu, sera précédé d’une visite du département des sculptures du Musée du Louvre.

Une rentrée intense et innovante !

En cette rentrée, les enseignants ont plébiscité nos interventions « Points de repères » : Découverte des métiers avec des interventions sur les Ressources humaines, le Numérique ou les fonctions commerciales, ateliers de Savoir-Être et de développement personnel,  sessions d’entraînement aux entretiens d’embauche : les intervenants bénévoles de C’Possible ont très vite repris le chemin de nos 45 lycées partenaires !

Intense et innovante : c’est ainsi que se profile cette année scolaire pour C’Possible, à la lumière de ce premier mois d’activité en partenariat avec les lycées professionnels d’Ile-de-France.

Intense car la collaboration avec les lycées a démarré très tôt cette année : C’Possible était en effet présent au sein d’une vingtaine de lycées lors des réunions de pré-rentrée le 31 Août dernier, ou bien lors de présentations effectuées dans les jours qui ont suivi la rentrée.

Ainsi plusieurs centaines d’enseignants ont pu découvrir ou redécouvrir la richesse et la diversité des interventions « Points de repères » organisées par C’Possible pour les classes des lycées professionnels, dans les domaines de la Culture, des Valeurs et de l’Entreprise.
Plus d’une cinquantaine d’interventions ont déjà été confirmées par C’Possible, à la demande des enseignants : « Les Métiers des Ressources humaines », « Les enjeux du Numérique », ou bien « l’Histoire du luxe » …
Les ateliers de préparation aux entretiens d’embauche ont rencontré un très vif succès, ce qui nous amène aujourd’hui à renforcer l’équipe des intervenants en recrutant dès cette rentrée de nouveaux bénévoles experts dans le domaine du recrutement.

Nombreuses ont également été les demandes d’interventions visant à renforcer la cohésion de groupe au sein de la classe : par exemple l’atelier « Bien dans ses godasses », mené de main de maître par la comédienne Marièle Chartier, mais également « Connaissance de soi, connaissance des autres », intervention inspirante et efficace d’Anne Carvallo, professeur de philosophie.

Parmi les innovations de cette rentrée, à noter la création d’ateliers d’improvisation théâtrale et d’éloquence (en partenariat avec les associations Impro’glio et ESCP’Ression), très utiles pour aider les élèves à vaincre leur timidité, à renforcer l’estime de soi et à se préparer à une insertion réussie dans le monde professionnel. Le coup d’envoi a été lancé au lycée Pierre Lescot dès le 21 Septembre !

De nouvelles interventions sont également en cours d’élaboration : une série d’ateliers, en plusieurs « épisodes », autour de la Gestion d’un magasin, qui sera mené par notre nouvelle intervenante Ndiémé Sakho, dans une classe de Première Commerce au Lycée Pauline Rolland, ainsi que des interventions autour de l’entreprenariat et la création d’entreprises.

L’éducation budgétaire de nos jeunes avec « Budgetissimo »

Dans le cadre du partenariat engagé avec l’Association « Développement solidaire » et au travers de ses différents « Points Passerelle » en Pays de la Loire, un programme d’animation d’ateliers autour de l’éducation budgétaire des jeunes est en cours de généralisation auprès des lycées partenaires de C’Possible en Pays de la Loire.

Cette action (au travers du jeu « Budgetissimo ») a démarré au lycée professionnel Henri Dunant et a été très appréciée des jeunes et de leurs professeurs !

Constatant que C’Possible et l’association « Développement solidaire » partagent des valeurs identiques et des objectifs communs, la signature d’une convention est prévue le lundi 12 novembre à Angers.

Retour sur la réunion de C’Possible avec l’Académie de Nantes

Une journée de travail s’est déroulée en juin dernier au Rectorat de l’Académie de Nantes, afin de faire le bilan de l’action de C’Possible en Pays de la Loire et de tracer les perspectives pour les années futures. Après une session de formation des accompagnateurs et des ateliers, William Marois, Recteur de l’Académie, a présidé la réunion plénière, en présence de représentants du Conseil Régional des Pays de la Loire, des lycées partenaires de C’Possible, de nos accompagnateurs et bénévoles et de la presse régionale.

Au programme de cette journée, animée conjointement par Jérôme Ducuing, Délégué régional Pays de la Loire, et Philippe Cruypenninck, Coordinateur pour les Pays de la Loire :

  • La formation des tuteurs sur les questions générales relatives à l’enseignement général et professionnel
  • Des ateliers avec les lycées partenaires actuels de C’Possible en Pays de la Loire afin de faire le bilan de nos actions sur nos 2 axes d’intervention et sur leurs attentes
  • Une réunion plénière présidée par William Marois, Recteur de l’Académie, en présence de représentants du Conseil Régional Pays de la Loire, des entreprises Sodexo et Scania, des lycées partenaires de C’Possible, de nos accompagnateurs et bénévoles et de la Presse régionale.

Des échanges fructueux qui nous incitent à amplifier très fortement notre action en Pays de la Loire par le recrutement de nouveaux tuteurs, l’accroissement du nombre des jeunes accompagnés et le développement d’un réseau d’entreprises partenaires !

C’Possible se mobilise pour lutter contre le décrochage scolaire !

Engagé depuis plus de deux ans dans la lutte contre le décrochage scolaire, C’Possible s’est donné cette année des objectifs ambitieux : élargissement du nombre de lycées professionnels partenaires, davantage d’élèves accompagnés, recrutement de nombreux bénévoles motivés et dotation de nouveaux outils pour gagner en efficacité !

Des équipes renforcées
Fin 2017, nous comptions une vingtaine d’accompagnateurs bénévoles, ils sont aujourd’hui 40 en Ile-de-France et 25 en Pays de la Loire.

Témoignage de Nicole Gacoin, Coordinatrice pour l’Ile-de-France : « Au départ, nos bénévoles étaient majoritairement des hommes et femmes d’entreprises. Ceux qui viennent de nous rejoindre ont plutôt des profils tournés vers le coaching ou la formation, ce qui est une excellente nouvelle ! Je compte justement beaucoup sur les nouveaux pour nous apporter des méthodes plus performantes et permettent de conduire des ’entretiens de coaching’ avec nos jeunes. »

Témoignage de Philippe Cruypenninck, Coordinateur pour les Pays de la Loire : « 2018 marque un essor important pour la région : après une première année plutôt réussie, nous avons renforcé nos liens avec le rectorat et attiré de nouveaux accompagnateurs, dont le nombre a plus que doublé, avec un équilibre hommes / femmes intéressant dans l’approche du décrochage. Par ailleurs nous sommes passés de 4 à 8 lycées ! Ce qui montre les attentes que suscite l’action de C’Possible. »

Une rentrée dynamique
Afin de démarrer très tôt les contacts dans les lycées, C’Possible a participé aux réunions de pré-rentrée ou de début d’année dans une vingtaine de lycées d’Ile-de-France et dans les 8 lycées des Pays de la Loire. Un référent, désigné pour chacun des lycées, est venu présenter les deux domaines de compétence de C’Possible : les interventions et le suivi des élèves.
Un cadre de travail très précis a été mis au point pour être opérationnel dès le 1er trimestre : 4 à 5 rencontres avec l’encadrement du lycée puis avec les élèves eux-mêmes, et utilisation du jeu l’Odyssée des métiers auquel nos accompagnateurs d’Ile-de-France et des Pays de la Loire ont été formés.

La culture pour tous !

L’émerveillement et l’émotion que suscitent des œuvres d’art chez les lycéens que nous accompagnons sont d’autant plus forts qu’il s’agit bien souvent de leur première visite dans un musée ou de leur premier voyage dans l’Histoire de l’art. Les programmes culturels de cette rentrée se multiplient comme le « Projet Opéra » autour de la Traviata ou bien la visite de l’exposition « Alphonse Mucha » au Musée du Luxembourg.

Qu’ils soient conservateurs de musée, universitaires ou bien chanteurs lyriques, nos intervenants ont à cœur d’aider ces lycéens à mieux comprendre le monde qui les entoure, et de les rapprocher de toutes les formes d’art, surtout si celles-ci leur semblent éloignées de leur univers quotidien.

Un des plus beaux exemples de cette rentrée est le « Projet Opéra », lancé au lycée Erik Satie (Paris 14e) autour de l’œuvre « La Dame aux camélias » d’Alexandre Dumas : ce projet, qui se déroule en plusieurs rendez-vous tout au long de l’année scolaire, permettra aux élèves de découvrir La Traviata et tout ce qui concourt à la mise en scène d’un opéra, avec des interventions sur les costumes, les décors, la scénographie, avant d’assister à une représentation à l’Opéra Bastille.

Plusieurs enseignants ont fait également appel à C’Possible en cette rentrée scolaire, pour organiser une visite de l’exposition « Alphonse Mucha » au Musée du Luxembourg : une occasion idéale pour faire découvrir à leurs élèves la passion de l’artiste pour l’affiche, le style Art Nouveau et la naissance du « star system » avec notamment les magnifiques affiches représentant Sarah Bernhardt.

D’autres interventions culturelles nous sont demandées d’une année sur l’autre par les enseignants, comme « L’histoire du luxe », « L’histoire de l’immeuble parisien à Paris » et encore « L’apport de l’art africain à l’art moderne » que Catherine Join-Dieterle propose avec enthousiasme aux élèves de nos lycées partenaires.

C’Possible, engagé aux côtés des Académies d’Ile-de-France !

Organisées conjointement par les 3 académies d’Ile-de-France et C’Possible, des réunions plénières se sont tenues en présence de Messieurs Gilles Pécout (Recteur de Paris et d’Ile-de-France), Daniel Auverlot (Recteur de Créteil) et Mickaël Cabekke (directeur de cabinet du Recteur de Versailles, Daniel Filâtre).           
La mobilisation des rectorats, ainsi que la présence de nombreux proviseurs et personnels de l’Éducation nationale, témoignent de l’engagement de tous pour que cette nouvelle année scolaire soit couronnée de succès !

Bilan et perspectives
Face à de nombreux Proviseurs (36 lycées étaient représentés) et bénévoles de l’association, François Vachey, Président de C’Possible, a fait un bref historique avant d’aborder les perspectives d’avenir. Puis Nicole Gacoin, Coordinatrice des accompagnateurs d’Ile-de-France, a présenté le plan d’action en vue de mener à bien l’année scolaire 2018/2019. Un dialogue riche et constructif s’est ensuite instauré entre les bénévoles de C’Possible et les équipes pédagogiques des lycées.

Conséquence de cette mobilisation : 46 lycées ont demandé à être suivis cette année par nos bénévoles, contre 18 l’année dernière ! Les demandes concernent aussi bien l’accompagnement individuel d’élèves que les interventions « Points de repères » sur l’Entreprise, la Culture et les Valeurs. C’Possible va donc continuer à recruter massivement de nouveaux bénévoles afin de pouvoir répondre à ces nombreuses demandes.
Une année riche en succès en perspective !

Une nouvelle intervention pour démystifier la discrimination

Sujet sensible dans les lycées professionnels, la discrimination est un mot tabou !
Anne Carvallo et Patrick Blum abordent le sujet en partant des 25 critères « légaux », c’est-à-dire interdits par la loi, qui concernent bien d’autres sujets que la race ou l’origine !
https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/institution/competences/lutte-contre-discriminations
La discrimination, c’est « juger et séparer » tandis que le racisme n’est que l’un de ses effets.

Stéréotypes et préjugés

Les stéréotypes sont des croyances partagées qui permettent de classer les personnes : les vieux, les jeunes, … sur des idées toutes faites. La différence peut engendrer la peur de l’autre, de l’étranger, du handicap.

Après avoir abordé les thèmes de l’égalité, des droits et de la frontière vie privée / vie professionnelle, l’intervention conclut par cette recommandation : « Apprendre à vivre comme on est, en tenant compte de l’environnement ».

Les élèves en immersion dans un club de vacances

Des élèves de Première du Lycée A. Blanqui (St Ouen) ont pu découvrir une entreprise dans le secteur du tourisme : Belambra.

Après avoir travaillé sur l’entreprise pendant l’année scolaire et visité son siège à Bourg-la-Reine, 18 jeunes ont pu pratiquer ses métiers au Club de la Grande Motte.

Ils ont, dans un premier temps, réalisé des recherches sur son secteur, ses concurrents, son histoire, ses performances … avant d’entamer un dialogue sur l’entreprise et ses métiers avec Monsieur Colcombet, l’ancien PDG, et ses collaborateurs venus les rencontrer dans leur lycée à Saint Ouen.

Puis, les élèves ont été visité le siège de Belambra à Bourg-la-Reine, où ils ont pu découvrir des métiers aussi différents que la communication via les réseaux sociaux, la paye et la vente de séminaires.

Enfin, ces jeunes se sont rendus pendant deux jours, du 31 mai au 1er juin, au Club Belambra de la Grande Motte, nommé « Presqu’île du Ponant ».

Après s’être vu attribuer un uniforme et un badge, ils ont vécu une véritable immersion, par binômes, dans les métiers du secteur touristique : accueil, service en salle, cuisine, plonge, animation, maintenance, bar, ménage … les élèves ont, avec enthousiasme et assiduité, découvert ces domaines à travers des ateliers d’une heure et demie.

Voir ci-dessous le témoignage de Linda, élève qui a participé au projet, ainsi que celui de François Albert, employé restauration chez Belambra.

Pour clôturer cette initiative en beauté, les jeunes de cette classe ont présenté un dossier final devant la proviseure et leurs professeurs, en présence de Monsieur Colcombet, de Madame Gasnier, assistante du DRH et de membres de l’association C’Possible.

Une expérience très enrichissante pour tous !