Flash infos

Trois questions à…

Magdalena, élève en Bac Pro Commerce, accompagnée par Anne

 

Pourquoi as-tu choisi d’être suivie par l’association C’Possible ?

Quand j’étais en Seconde au lycée Pierre Lescot à Paris, je n’étais pas bien dans ma peau, je n’allais plus vraiment en cours au lycée… J’étais perdue. J’ai rencontré Anne pendant une réunion d’information et le courant est tout de suite passé entre nous !

Que t’ont apporté tes rencontres avec Anne ?

Anne m’a apporté un vrai soutien et m’a permis de reprendre confiance en moi. Grâce à elle, j’ai trouvé un stage dans un grand magasin. J’ai découvert que je me sentais bien dans le monde du travail, ce qui m’a vraiment remotivée. J’ai donc décidé de continuer mes études dans la filière Commerce.

Et maintenant ?

Maintenant je suis en Première, je vais régulièrement en cours et j’ai de bien meilleures notes ! Je veux réussir mon bac puis aller en BTS. Je rêve d’ouvrir un jour ma propre boutique de vêtements de sport.

C’Possible développe la formation de ses accompagnateurs

L’accompagnement individuel est un élément clé pour favoriser la persévérance scolaire des lycéens en voie de décrochage. Pour C’Possible, il s’agit de proposer aux élèves des lycées partenaires un accompagnement de qualité, basé sur des compétences humaines et professionnelles. L’association développe depuis deux ans des outils et des formations permettant aux accompagnateurs d’accomplir au mieux leur mission.

Le dernier cycle de formation en cours porte sur le Savoir-Être des accompagnateurs.

Tout nouveau bénévole C’Possible dispose d’un panel d’outils et de formations lui permettant de se préparer à sa mission d’accompagnement.

Tout d’abord, une « boîte à outils C’Possible » lui est remise à son arrivée. Celle-ci est composée de fiches-guides issues du retour d’expériences de tous les accompagnateurs. Parmi elles, un guide d’entretien « brise-glace » : la prise de contact avec le jeune n’étant pas toujours facile, tous les conseils sont les bienvenus pour établir au plus tôt la relation de confiance qui permettra de construire ensemble un projet scolaire et professionnel motivant. On y trouve également des documents utiles à la préparation des stages et plus généralement à l’entrée en entreprise : « Préparer son CV et sa lettre de motivation », « Se préparer à l’entretien de stage », « Les codes de l’entreprise »…

Un groupe d’accompagnateurs en formation

Par la suite, les bénévoles sont formés au jeu pédagogique l’Odyssée des Métiers qui permet de faciliter le contact avec les élèves en voie de décrochage scolaire. Ce jeu est l’occasion pour ces jeunes de prendre conscience de leurs goûts, de leurs centres d’intérêt et de leurs qualités. A l’issue du jeu, des fiches de synthèse personnalisées sont remises à l’équipe pédagogique du lycée et utilisées lors du premier entretien entre élève et accompagnateur.

Enfin, pour améliorer encore la qualité de l’accompagnement, une nouvelle campagne de formation est en cours pour prendre en compte la diversité des situations rencontrées avec les élèves. Il s’agit de travailler sur la communication, autour de trois ateliers : « Savoir écouter », « Prendre en compte la diversité culturelle », « Redonner confiance ».

Grâce aux bénévoles ainsi préparés et formés, plus de 150 élèves sont accompagnés cette année par C’Possible dans nos trois régions d’intervention.

Un nouveau délégué régional et une équipe de pilotage au travail dans les Hauts-de-France !

La mise en place de l’accompagnement individuel des élèves décrocheurs a marqué le lancement en septembre 2018 de l’antenne C’Possible dans les Hauts-de-France. Depuis, une équipe de pilotage s’est constituée et s’est investie à fond pour multiplier les actions auprès des lycéens de Lille, Roubaix et Tourcoing ! Il s’agit maintenant de renforcer la structuration de l’antenne et de développer de nouveaux programmes en partenariat avec le rectorat et les lycées, tout en restant concentré, pour l’instant, sur la métropole Lilloise et ses environs proches.

Depuis décembre 2018 la nouvelle équipe de pilotage de C’Possible dans les Hauts-de-France multiplie les initiatives pour développer l’accompagnement et les interventions dans les 6 lycées partenaires de la région.

La constitution de l’équipe a été marquée par l’arrivée d’un délégué régional, Jean-François Lepoutre, qui anime l’équipe de pilotage de la région.

A ses côtés, Laurent Desoblin, coordinateur du pôle « Lycées & Accompagnement », recrute, forme et coordonne les accompagnateurs, en relation constante avec les proviseurs, CPE et professeurs référents. Vincent Le Blan, quant à lui, est responsable des pôles « Culture » & « Valeurs » : c’est lui qui sélectionne et organise les actions dans ces domaines, en collaboration avec Laurent Desoblin. Tous deux sont épaulés par Hervé Coisne, à l’initiative de nombreux rendez-vous avec des acteurs économiques majeurs de la région. 

Grâce à leur travail, l’antenne de C’Possible dans les Hauts-de-France se développe à un rythme accéléré : 6 lycées engagés, 22 accompagnants opérationnels et autant de jeunes accompagnés, de nombreuses interventions programmées dans les lycées en mai-juin… Mais l’équipe de pilotage ne souhaite pas en rester là : « Nous devons encore optimiser notre partenariat avec les lycées aussi bien dans le domaine de l’accompagnement que celui des interventions « Entreprise-Culture-Valeurs ». D’ici fin juin, nous prévoyons de finaliser le programme de l’année prochaine afin de démarrer nos actions dès la rentrée de Septembre. » annonce Jean-François Lepoutre.

Et qu’en est-il du développement territorial ? « Nos priorités jusqu’à juin 2019 sont de concentrer nos actions sur 6 lycées ; à la rentrée de septembre, nous élargirons notre champ d’actions à quelques autres lycées tout en veillant à rester concentrés, pour l’instant, sur la métropole Lilloise et ses environs proches. » Se développer sans s’éparpiller pour rester efficace, tel est le souhait de C’Possible !

Le développement de l’antenne des Hauts-de-France a également permis d’initier des partenariats innovants. Parmi les perspectives, celle d’intégrer un atelier de travail au niveau de la MEL (Métropole Européenne de Lille) qui regroupe différents acteurs de la société, notamment du secteur associatif. L’objectif est de rédiger un document stratégique pour « Une Orientation, Une Formation, Un Métier »… La légitimité de C’Possible a ainsi été reconnue sur la cible lycées professionnels / Prévention du décrochage scolaire.

Les « Grands Témoins » : des témoignages inspirants qui boostent les élèves !

Mais qui sont les « Grands Témoins », ces intervenants de plus en plus demandés par les professeurs ? Ils sont tout d’abord des professionnels qui viennent parler aux élèves de leur métier et leur font découvrir le monde de l’entreprise. Mais ils sont également des témoins motivants et inspirants : s’ils parlent de leur parcours et de leur expérience, c’est pour transmettre aux jeunes les valeurs fondamentales de l’épanouissement et de la réussite : persévérance, effort, foi en l’avenir.

Depuis plusieurs années déjà, des professionnels viennent témoigner de leur parcours dans les classes de nos lycées partenaires. L’objectif de ces Grands Témoins : parler de leur expérience, de leur entreprise et de la diversité des métiers existants. Une occasion pour eux de détailler les étapes clés de leur carrière ainsi que les choix auxquels ils ont été confrontés.

Moussa Camara, fondateur de l’association Les Déterminés et bénévole pour C’Possible

Les profils de ces Grands Témoins sont divers : certains travaillent pour de grandes entreprises quand d’autres sont entrepreneurs ; ils sont issus du monde de la mode, de la logistique, de l’agro-alimentaire, de la communication, du monde associatif… Certains de leurs parcours sont atypiques, parfois même semés d’embûches…

Ils ont cependant tous un point commun : ils sont passionnés par leur métier et incarnent des parcours de réussite qui n’étaient pas toujours gagnés d’avance. En échangeant avec les élèves sur leur expérience professionnelle, ils démontrent que les carrières ne sont pas toujours linéaires, qu’il y a toujours des choix à faire et des obstacles à surmonter, mais que tous peuvent atteindre leur objectif, à force d’effort, de détermination et d’optimisme.

Merci à Moussa Camara, Isabelle de Maistre, Galo Diallo, Ndiémé Sakho, Lionel Livet, Yves Fallouey et bien d’autres Témoins, pour leur générosité et leur enthousiasme !

Pays de la Loire : Zoom sur les actions du Pôle Entreprise

Les interventions C’Possible visant à favoriser l’insertion professionnelle des élèves des lycées partenaires des Pays de la Loire ont été très nombreuses cette année, et particulièrement variées : visites d’entreprises, préparation aux entretiens d’embauche, projets de création d’entreprises… retour sur les moments phares du pôle Entreprise.

Au cours des seuls mois de février et de mars, pas moins de 8 visites d’entreprises ont été organisées ! Les élèves se sont rendus sur place après une préparation en amont avec leurs professeurs ; à l’issue de la visite, ils ont échangé avec les salariés de l’entreprise et confronté le résultat de leurs recherches préparatoires avec la réalité du monde de l’entreprise.

Parmi les plus marquantes, on retiendra la visite de Chaucerfoods (Saumur), leader européen de fruits secs. Les élèves du lycée Jean Bertin (Saumur) ont chaussé des sabots et enfilé blouse de travail et charlotte multicolore, obligatoires sur les lieux, ce qui n’a pas manqué de faire fuser les selfies !

Au lycée Louis-Jacques Goussier de Nantes, huit élèves de la Mission Locale du Décrochage Scolaire (MLDS) ont visité avec C’Possible les entrepôts logistiques et le magasin Auchan de Saint-Sébastien sur Loire, grâce au responsable du magasin Pascal Evin. Une visite réussie qui a suscité des vocations !

Des élèves du lycée Goussier (Nantes) en visite au Magasin Auchan

Les actions menées ne se limitent pas aux visites entreprises : dans les classes, plusieurs ateliers ont été animés par nos intervenants, à l’instar des ateliers d’entretiens d’embauche, mis en place pour les élèves de la MLDS des lycées Jean Bertin et Sadi Carnot (Saumur). Les jeunes ont effectué des entretiens blancs avec deux bénévoles et ont ainsi bénéficié de leurs conseils pour les préparer au mieux à leur future recherche d’emploi. Certains élèves ont parfaitement maitrisé l’exercice et impressionné les intervenants !

Quant aux élèves de STMG du lycée Sadi Carnot, ils ont bénéficié de l’expertise l’un de nos bénévoles dans la conception d’un projet de création d’entreprise (produit, communication, business plan…). Agissant en complémentarité du travail des professeurs, l’intervenant est venu présenter les formes juridiques les mieux adaptées à chaque projet, rendant tout de suite plus concrets les projets de chacun !

Île-de-France : Au printemps, les balades architecturales reviennent à Paris !

Les beaux jours qui reviennent annoncent le retour des balades architecturales. Cette intervention très prisée des professeurs fait fureur au printemps : pas de tableau, pas de chaises ni de tables, mais une excursion à pied pendant laquelle un professeur d’histoire de l’art ou un étudiant de l’école du Louvre guide les lycéens à travers les rues d’un quartier de Paris. L’occasion pour eux de découvrir ou redécouvrir les grands édifices parisiens, de mieux connaître l’histoire de la capitale et d’acquérir quelques notions d’histoire de l’art.

Dès le mois de mars, nos « guides culturels » ont repris de l’activité pour mener les élèves des lycées partenaires à la découverte des quartiers parisiens !

Pour commencer, les monuments les plus caractéristiques de Paris : le Panthéon, la cathédrale Notre-Dame, le Palais-Royal… Nos guides se proposent de revenir sur les moments clés de leur histoire et d’en découvrir les richesses architecturales.

Leurs pas les mènent également vers des édifices moins connus, qui permettent tout autant de découvrir l’histoire de Paris et l’histoire de France ! On peut par exemple passer devant le BHV comme s’il était un simple grand magasin… En réalité il est bien plus que ça, puisqu’il est représentatif de l’architecture des grands magasins lumineux qui se développent dans la deuxième moitié du XIXe siècle, en opposition aux petites boutiques sombres du Carreau du Temple.

Ces promenades éveillent la curiosité et sont également l’occasion de découvrir certaines institutions cachées derrière les colonnes et les fenêtres des édifices : mais qu’est-ce que le Conseil d’État ou le Conseil constitutionnel ?

On marche dans les rues, on découvre, et on se pose des questions : pourquoi la Sorbonne et le jardin du Luxembourg se nomment-ils ainsi ? D’où viennent les pierres qui ont servi à ériger les bâtiments de Paris ? Pas de découverte d’un quartier sans anecdote…

Aujourd’hui, nos bénévoles proposent de partir à la découverte de trois quartiers parisiens : Le Quartier latin (De la Sorbonne au théâtre de l’Odéon), le Quartier du Palais-Royal (Du Palais-Royal au palais Brongniart de la Bourse en passant par les Galeries Vivienne et Colbert) et le Quartier de l’Hôtel de Ville (De Notre-Dame à Beaubourg).

Hauts-de-France : Lancement des premières interventions Culture et Valeurs

Après un démarrage réussi de l’accompagnement des lycéens dans la région des Hauts-de-France, c’est maintenant au tour des interventions « Points de repères ». Une demi-douzaine de projets de grande envergure sont déjà programmés avec certains lycées partenaires. L’objectif : tester ces interventions dans quelques classes afin de les déployer sur l’ensemble des lycées à la rentrée scolaire prochaine. Des chorales éphémères aux ateliers théâtre et danse, en passant par le concours d’éloquence, les propositions ne manquent pas d’innovation et de richesse !

Dès le mois de mai, les interventions en classe vont commencer dans les lycées de l’académie de Lille. Les partenariats riches et nombreux avec des institutions publiques et culturelles ont permis le développement d’une offre d’intervention prometteuse.

L’Opéra de Lille, bientôt visité par les élèves !

Du côté de la Culture, les projets foisonnent ! Suite à une préparation en amont avec leurs professeurs, des élèves vont avoir l’opportunité de visiter l’Opéra de Lille lors d’une journée portes ouvertes, puis d’assister au « Concert du cœur » rythmé par la musique latino et le tempo du tango.

Aux lycées Dinah Derycke (Villeneuve d’Asq) et Aimé Césaire (Lille), les élèves auront la chance de participer à une Chorale éphémère : une expérience vocale de 2h, au cours de laquelle une chef de cœur et son pianiste feront chanter les lycéens à plusieurs voix. Une occasion pour les élèves de mieux maitriser la prise de parole, de renforcer la confiance en soi et la fierté de réussir dans le collectif.

Pour d’autres, ce sera une rencontre avec la troupe d’artistes du Théâtre de l’Oiseau Mouche à Roubaix, qui accueillera les élèves pour des ateliers divers : préparation d’une représentation, atelier cuisine, atelier danse madison… Les parents auront probablement la chance de voir leurs enfants dans une représentation finale !

Parmi les interventions favorisant le « Vivre ensemble », le thème « Respect et citoyenneté » proposé par un avocat, est particulièrement demandé. Pour les plus téméraires, un Concours d’éloquence sera orchestré par un de ses confrères dans plusieurs lycées : les élèves travailleront sur le même sujet pendant deux mois, préparés par leurs professeurs et l’intervenant C’Possible. Le grand concours aura lieu en juin… devant un jury d’avocats ! L’occasion pour ces élèves de s’initier à l’art oratoire, d’apprendre à trouver les bons mots, et à convaincre un auditoire.

Un prix de l’Académie française pour C’Possible

L’Académie Française, décerne un prix à notre association au titre de sa contribution aux ‘’œuvres sociales’’, concernant notamment nos interventions en classes en faveur de la ‘’Culture’’ et des ‘’Valeurs’’, pôles majeurs de notre programme ‘’Points de repères’’, en faveur des jeunes.

 

Le partenariat avec l’Ecole du Louvre : un partenariat privilégié, exceptionnel !

En 2015, l’École du Louvre et C’Possible signaient une convention de partenariat. Grâce au soutien sans faille de sa directrice, Claire Barbillon, et à l’action enthousiaste de sa directrice des études, Natacha Pernac, la flamme n’a jamais vacillé.
Ce partenariat se renouvelle cette année encore, marqué par la rencontre avec une dizaine d’étudiants de l’Ecole du Louvre, en fin d’études, souhaitant tous intervenir bénévolement dans les lycées partenaires de C’Possible.

Le 16 novembre 2018 s’est tenue dans les locaux de l’Ecole du Louvre une réunion d’information destinée aux étudiants de l’Ecole. La présentation de l’association C’Possible, de ses valeurs et de ses missions a suscité l’intérêt d’une dizaine d’étudiants particulièrement motivés !

En effet, un grand nombre d’entre eux ont rapidement confirmé leur souhait de devenir bénévoles de l’association, certains ayant même déjà proposé de nouveaux thèmes d’intervention.

Philippe Sénéchal, Professeur des universités en Histoire de l’Art, et responsable du pôle Culture de C’Possible, les rencontre maintenant tous personnellement, étudie avec eux les thématiques proposées, et les conseille également sur le format de présentation à adopter : vivant, interactif et participatif.
Viendra alors le temps de la ‘’formation’’ : après avoir participé à une ou deux interventions en tant qu’observateurs afin de bien prendre la mesure de leur futur public, ces étudiants seront tout à fait prêts pour intervenir avec efficacité dans les classes de nos lycées partenaires.

Les premières propositions de ces nouveaux bénévoles sont déjà venues étoffer le pôle Culture de notre catalogue – des propositions particulièrement alléchantes et propres à éveiller la curiosité des lycéens : « Portraits – Autoportraits : images de soi, de Rembrandt au selfie » ; « Pourquoi la Joconde fascine-t-elle ? » ; ou encore « Le ‘’street art’’ et ses enjeux ».

Toute l’équipe de C’Possible est profondément reconnaissante à l’Ecole du Louvre pour ce soutien exceptionnel.

Le « vivre ensemble » : des interventions qui passionnent les élèves… et les enseignants

C’Possible est de plus en plus sollicitée par les enseignants de nos lycées partenaires d’Île-de-France pour organiser des interventions autour du « Vivre ensemble » et soulever des questions telles que : Quelles valeurs partageons-nous ? Comment s’épanouir dans un groupe (une classe, une école, une entreprise, la société) tout en respectant l’autre ?
Nous répondons donc à cette demande en proposant depuis la rentrée dernière de nouvelles interventions qui permettent aux jeunes de mieux appréhender l’Autre, mais aussi de trouver leur place dans la société, tout en respectant ses valeurs et ses codes.

Parmi les différentes thématiques abordées, nous retiendrons à titre d’exemple le rapport à l’autre, la citoyenneté et le thème du travail.
Savoir vivre ensemble, c’est avant tout savoir vivre avec un autre, différent, et l’accepter : ces sujets sont abordés lors de l’intervention portant sur « La Tolérance », qui soulève des questions relatives au respect de l’autre (valeur très souvent mentionnée par les jeunes) et à la bienveillance.

Le rapport à l’autre, c’est également savoir gérer et prévenir la violence, thématique centrale de l’intervention « La violence et la guerre ».

Les questions de la citoyenneté et de la place de chacun dans la République participent également à l’apprentissage du ‘’vivre ensemble’’ : nous évoquons ainsi les droits et les devoirs des citoyens et faisons également découvrir aux jeunes les institutions de la République au cours de visites au Sénat ou à la Cour des Comptes.

Enfin nous échangeons avec les jeunes sur une des valeurs qui structurent notre société et les relations humaines : le Travail.

  • Peut-on ‘’réussir’’ sans travailler ?
  • Comment développer le sens de l’effort ?
  • Peut-on ‘’réussir’’ sans faire fortune ?

Autant de questionnements et de débats animés qui amènent les élèves à réfléchir et à penser également à leur avenir.