Flash infos

Les élèves en immersion dans un club de vacances

Des élèves de Première du Lycée A. Blanqui (St Ouen) ont pu découvrir une entreprise dans le secteur du tourisme : Belambra.

Après avoir travaillé sur l’entreprise pendant l’année scolaire et visité son siège à Bourg-la-Reine, 18 jeunes ont pu pratiquer ses métiers au Club de la Grande Motte.

Ils ont, dans un premier temps, réalisé des recherches sur son secteur, ses concurrents, son histoire, ses performances … avant d’entamer un dialogue sur l’entreprise et ses métiers avec Monsieur Colcombet, l’ancien PDG, et ses collaborateurs venus les rencontrer dans leur lycée à Saint Ouen.

Puis, les élèves ont été visité le siège de Belambra à Bourg-la-Reine, où ils ont pu découvrir des métiers aussi différents que la communication via les réseaux sociaux, la paye et la vente de séminaires.

Enfin, ces jeunes se sont rendus pendant deux jours, du 31 mai au 1er juin, au Club Belambra de la Grande Motte, nommé « Presqu’île du Ponant ».

Après s’être vu attribuer un uniforme et un badge, ils ont vécu une véritable immersion, par binômes, dans les métiers du secteur touristique : accueil, service en salle, cuisine, plonge, animation, maintenance, bar, ménage … les élèves ont, avec enthousiasme et assiduité, découvert ces domaines à travers des ateliers d’une heure et demie.

Voir ci-dessous le témoignage de Linda, élève qui a participé au projet, ainsi que celui de François Albert, employé restauration chez Belambra.

Pour clôturer cette initiative en beauté, les jeunes de cette classe ont présenté un dossier final devant la proviseure et leurs professeurs, en présence de Monsieur Colcombet, de Madame Gasnier, assistante du DRH et de membres de l’association C’Possible.

Une expérience très enrichissante pour tous !

« Bien dans ses godasses », une intervention unique en son genre !

Marièle Chartier a développé une approche originale pour aider les jeunes à mieux communiquer et à prendre confiance en eux. Grâce à des exercices théâtraux, elle met les élèves en situation afin de « travailler sur soi avec les autres ». Pendant deux heures, elle les invite à travailler sur l’Écoute, la Concentration et l’Imagination !

Bénévole du Pôle Entreprise, Marièle Chartier intervient dans les lycées, avec bienveillance et joie de vivre, pour des ateliers uniques appelés « Bien dans ses godasses » ! Objectifs :

  • Apprendre à mieux communiquer
  • Améliorer la prise de parole en public
  • Développer l’improvisation et la créativité
  • Découvrir ce qui les différencie, ce qu’ils doivent retenir d’eux.
  • Prendre confiance
  • Mots clés : écoute, concentration, confiance, imagination, créativité…

Par groupe de quinze, les jeunes sont invités à réaliser ensemble des exercices visant à créer la cohésion du groupe, diminuer leur stress et faciliter leur expression. Grâce à des exercices de théâtre, ils vont travailler sur l’Écoute, la Concentration et l’Imagination.

Ces mises en situation individuelles ou collectives sont d’autant plus importantes qu’elles permettent de « travailler sur soi avec les autres » : les retours des autres aident à mieux se comprendre, à faire son propre bilan, à mettre le doigt sur ses facilités et ses difficultés.

Marièle leur donne les cartes en mains, pour le reste, c’est à eux de jouer !

Découverte du monde de la Publicité

À l’occasion de la « Journée des jeunes », le 29 mars dernier, Publicis Conseil et C’Possible ont eu l’idée de sensibiliser des élèves de 2 lycées professionnels d’Ile de France aux métiers de la communication et de la publicité.

Ce fut un grand succès, ces jeunes découvrant un monde qu’ils ne connaissent pas, mais qui les fait rêver !

À l’occasion de la « Journée des jeunes », le 29 mars dernier, Publicis Conseil et C’Possible ont eu l’idée de sensibiliser des élèves des lycées professionnels d’Ile de France aux métiers de la communication et de la publicité. 

Le matin, Benoît Roger-Vasselin, DRH du groupe Publicis, accompagné de trois responsables du groupe, s’est rendu au Lycée A. Blanqui (Saint Ouen) pour faire découvrir aux élèves le monde et les métiers de la publicité, à travers des réalisations de l’agence et les témoignages de la Vice-Présidente du groupe Publicis Consultant, d’un créatif et d’une juriste.

L’après-midi, une classe du Lycée P. Lescot (Paris) a été reçue au sein du pôle Bastille de Publicis Média pour découvrir, au cours d’un échange de 2 heures, la place importance prise par le digital dans la publicité et la communication en général.

Ce fut un grand succès, ces jeunes découvrant un monde qu’ils ne connaissent pas, mais qui les fait rêver !

Retrouvez les réactions des élèves et des professeurs dans la vidéo ci-dessous >>

Action Budgetissimo avec Point Passerelle

Testé par C’possible et « Point Passerelle » au lycée Henri Dunant d’Angers, Budgetissimo est un jeu de gestion de budget créé par l’association « les familles rurales ». Des jeunes de Terminale ont été invités à bâtir un budget mensuel, puis à prendre des décisions face aux dépenses à gérer. Face au succès de l’expérience, C’Possible va déployer le jeu dans les lycées !

Budgetissimo est un jeu de gestion de budget créé par l’association « les familles rurales », soutenu par « Point Passerelle », une action mise en place par le Crédit Agricole, pour venir en aide aux foyers et aux personnes en difficultés financières, surendettement, impasse budgétaire, testé par C’possible en Pays de la Loire…

La rencontre entre « Point Passerelle » et C’possible Pays de la Loire  a fait naître le projet de développer ce jeu au sein des lycées à destination des élèves de seconde à terminale. Deux sessions se sont tenues au lycée Henri Dunant le 23 mai dernier, C’possible a participé à la session des élèves de Terminales.

Après une présentation générale par deux ambassadrices de « Point Passerelle », les jeunes répartis en 4 équipes de 2, se sont vu attribuer une situation particulière : célibataire ou marié, étudiant ou salarié, avec ou sans enfant…

La 1re étape a consisté à bâtir un budget mensuel.

La 2nde a consisté à devoir prendre une décision face aux dépenses à gérer, en fonction des tirages de cartes. Comment arbitrer les dépenses : faut-il emprunter ? Faut-il payer cash ? Par carte de crédit ? Chaque paire expliquait sa décision qui générait des échanges entre équipes avec l’éclairage des animatrices, toutes deux du Crédit Agricole.

Ce qu’il faut en retenir :

Les jeunes de Terminale (19/20 ans) ont d’assez bonnes notions des moyens de paiement, sont moins à l’aise dans la constitution d’un budget. Le fait d’être en équipe a généré une grande complicité entre les jeunes, alors qu’au départ on ne sentait pas un enthousiasme débordant. Les jeunes se posaient les bonnes questions face aux choix (loisirs, envies, obligations …), bref un temps qui a paru trop court à chacun.

En conclusion :

Le succès de ces expériences amène C’possible à signer une convention avec « point passerelle » pour déployer ce jeu dans les lycées et apporter des points de repères clé pour l’après sortie du lycée.

Intervention de Sodexo au lycée Monge à Nantes

Monsieur Jean-Christophe Serisier, Directeur régional de Sodexo, est intervenu au lycée Monge de Nantes lors de 2 ateliers sur « les codes de l’entreprise ». Après une présentation générale, les élèves ont été placés en petits groupes afin de réfléchir sur le « savoir-être » et le « savoir-faire » qu’un client est en droit d’attendre d’un professionnel.

Un grand merci à Sodexo pour son engagement constant à nos côtés !

Dans le cadre des relations privilégiées que C’Possible entretient avec Sodexo en Pays de Loire, son Directeur régional Jean-Christophe Serisier – accompagné d’un chargé de recrutement de son équipe – est venu le 13 avril dernier au lycée Gaspard Monge de Nantes pour échanger avec 2 classes (CAP et seconde Bac Pro) sur « les codes de l’entreprise ». 

Après une présentation générale, les élèves ont été placés en petits groupes afin de réfléchir sur les 2 questions suivantes :

  • Qu’est-ce que le client attend ?
  • Qu’est-ce que le client n’attend pas ?

La restitution de ce travail a montré que la plupart sont conscients de ce qui est attendu en matière de savoir-être (tenue vestimentaire, ponctualité, politesse, respect, intégration dans l’équipe …) et de savoir-faire (travail bien fait, respect du calendrier, explication du travail avec le client …)

Les intervenants de Sodexo ont souligné le plaisir qu’ils ont eu à échanger avec des élèves respectueux et curieux. Ils leur ont laissé leur carte en proposant de les aider dans leur recherche de stage.

Tous les participants – élèves, professionnels et CPE – souhaitent que cette intervention soit reconduite dès la prochaine rentrée !

Merci à l’équipe du lycée Gaspard Monge pour la qualité de leur préparation et à Sodexo pour son engagement constant à nos côtés !

Le lycée Ludovic Ménard chez Scania

Dans le cadre des actions de C’Possible sur la découverte de l’entreprise, une classe du lycée L. Ménard de Trézolé (près d’Angers) a eu la chance de visiter un site de fabrication industriel de SCANIA, société suédoise emblématique, qui produit des véhicules utilitaires.

Dans le cadre du développement des actions de C’Possible portant sur la découverte du monde de l’entreprise, une visite de la société Scania s’est déroulée le 9 avril 2018 en lien avec le lycée Ludovic Ménard de Trélazé. 

La visite de cette société suédoise emblématique – rendue possible grâce à Benoit Raveleau, Doyen de l’UCO- a permis aux élèves du Bac Pro de cet établissement de découvrir un site de fabrication industriel en pleine expansion sous la direction de Bruno Fortanier, chef de travaux du lycée.

Merci à Karine Desgages, DRH de cet établissement, de nous avoir permis de visiter ce site dans des conditions optimales !

Bilan et perspectives en Pays de la Loire

L’Académie de Nantes nous a accueilli le 8 juin 2018 afin de faire le bilan de C’Possible en Pays de la Loire et de tracer les perspectives pour les années futures. Après une session de formation des accompagnateurs et des ateliers, William Marois, Recteur de l’Académie, a présidé la réunion plénière, en présence de représentants du Conseil Régional PDL, des lycées partenaires de C’Possible, de nos accompagnateurs et bénévoles et de la presse régionale.

L’Académie de Nantes nous a accueilli le 8 juin 2018 afin de faire le bilan de C’Possible en Pays de la Loire et de tracer les perspectives pour les années futures.

Cette journée, animée conjointement par Jérôme Ducuing et Philippe Cruypenninck s’est déroulée en 3 temps :

  • Formation des tuteurs sur les questions générales relatives à l’enseignement général et professionnel : statut des établissements, organigramme des lycées, stages en entreprises, réformes en cours …
  • Ateliers avec les lycées partenaires actuels de C’Possible en Pays de Loire (Lycées Nouvelle chance David d’Angers et Henri Dunant à Angers, lycées Goussier et Monge à Nantes) et les nouveaux lycées partenaires (Lycée d’Estournelles de Constant à La Flèche, Lycée Jean Berrtin à Saumur et Lycée Le Mans Sud).

Objectif : faire le bilan de nos actions sur nos 2 axes d’intervention : « donner des repères » à nos jeunes et les aider à trouver leur voie.

  • Réunion plénière présidée par William Marois, Recteur de l’Académie, en présence de représentants du Conseil Régional Pays de la Loire, des entreprises Sodexo et Scania, des lycées partenaires de C’Possible, de nos accompagnateurs et bénévoles et de la Presse régionale. Enfin, par une réunion plénière avec William Marois, Recteur de l’Académie, des représentants du Conseil Régional Pays de la Loire et des lycées partenaires, des accompagnateurs ainsi que la Presse régionale.

Cette réunion de bilan, animée conjointement par Jérôme Ducuing, Délégué régional Pays de la Loire, et Philippe Cruypenninck, Responsable du pôle Accompagnement de la même région, fût également l’occasion de revenir sur le projet Sodexo et la visite de Scania et d’écouter des témoignages positifs sur la portée des interventions de C’Possible dans cette sympathique région ! À son issue, les bénévoles de C’Possible étaient d’autant plus motivés et déterminés à faire grandir l’association et la développer à grande échelle en Pays de la Loire !

L’Odyssée des Métiers : Un outil pédagogique précieux !

Le jeu « L’Odyssée des métiers », déployé cette année auprès d’une trentaine d’élèves de 4 lycées d’Ile de France, a rencontré un grand succès ! Efficace pour aider les jeunes à découvrir leurs qualités et leurs aspirations, il leur permet aussi de découvrir des métiers et d’affiner leur projet professionnel. Cette animation est également l’opportunité de créer un lien avec les élèves et de leur proposer d’être suivis individuellement par nos accompagnateurs bénévoles pendant l’année. D’où l’intérêt de démarrer tôt !

On ne le présente plus : Le jeu pédagogique « l’Odyssée des Métiers » a conquis plusieurs lycées cette année ! C’Possible en a acheté quatre exemplaires et a pu le tester cette année auprès d’une trentaine d’élèves de quatre lycées d’Ile de France. Les résultats ont été jugés probants :

  1. Les jeunes ne savent pas parler d’eux ! En leur dévoilant des qualités dont ils ne sont pas toujours conscients, le jeu contribue à leur donner confiance en eux
  2. Ils découvrent des perspectives de métier en cohérence avec leurs qualités et leurs inspirations, ce qui les conforte dans leur choix ou les incite à changer d’orientation
  3. Au fil du jeu, l’accompagnateur établit un dialogue avec les élèves, qui se découvrent peu à peu. En leur remettant la synthèse de leurs résultats, il peut leur proposer de poursuivre le dialogue afin de les aider à trouver leur voie

« L’Odyssée des métiers » est donc un formidable outil pour recruter des volontaires à un accompagnement individuel ! C’est pourquoi nous incitons nos accompagnateurs à le proposer aux lycées dès maintenant afin de prévoir une première session en tout début d’année scolaire.

Pôle Valeurs : Des parcours sur mesure !

Anne Carvallo, « co-leader » du pôle Valeurs, a élaboré un module original à la demande du lycée Gustave Eiffel (Paris) : « Connaissance de soi, connaissance des autres ». Afin d’aider les élèves à mieux se connaître et se comprendre, elle a étudié avec eux leurs racines familiales, puis les a emmenés au Musée de l’Immigration et à l’Institut du Monde Arabe. Cela a renforcé leur confiance en eux, leur a donné des points de repères et a permis d’améliorer par ailleurs l’ambiance de la classe !

À la demande d’un professeur d’anglais et d’une documentaliste, Anne Carvallo a rencontré une fois par mois des élèves d’une classe de seconde autour d’un thème choisi par l’enseignant. Le but : tenter d’améliorer les relations assez conflictuelles entre les élèves et les amener à réfléchir à leur parcours, leur identité et leur histoire singulière, souvent occultée à l’intérieur des murs du lycée.

Elle les a d’abord amenés à présenter leurs racines familiales, à étudier géographiquement et historiquement les pays dont leurs familles étaient issues pour découvrir que toute communauté (lycée, nation, etc.) est le résultat de rencontres diverses qui en constituent la richesse et le dynamisme, d’où la nécessité de s’ouvrir aux différences culturelles de toute sorte que nous pouvons rencontrer dans la vie quotidienne.

Puis deux visites, l’une au Musée de l’Immigration et l’autre à l’Institut du Monde Arabe ont permis de donner à leurs histoires individuelles un horizon plus large et en particulier de replacer dans l’histoire les trois grandes religions monothéistes, au-delà des partis pris et des conflits actuels.

Selon les professeurs, cette expérience a complètement changé l’ambiance de la classe, permettant une meilleure coopération des élèves grâce à cette connaissance réciproque !