Flash infos

Ile-de-France : Les valeurs, fil rouge des interventions C’Possible

Les Valeurs :  fil rouge des interventions C’Possible

Les interventions « Points de repères » proposées par C’Possible sont devenues des leviers incontournables permettant aux élèves de mieux comprendre le monde qui les entoure.

Les ateliers du Pôle Valeurs ont été particulièrement plébiscités cette année en Ile de France. Au vu du contexte actuel, et suite à l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine qui nous a tous profondément marqués, les professeurs souhaitent plus que jamais organiser des débats autour des valeurs humaines partagées.

Aborder le thème des Valeurs constitue pour C’Possible un véritable fil rouge : que nous intervenions sur l’entreprise ou la culture, nos bénévoles évoquent toujours des valeurs fondamentales, comme le travail ou la tolérance.

Mais c’est au cours des interventions consacrées spécifiquement aux Valeurs, véritables ateliers-philo, que les élèves apprennent à se questionner, à réfléchir sur ce qui fait sens pour eux, dans un dialogue constant avec nos intervenants.

Les thèmes abordés peuvent être extrêmement variés, « Le sens des responsabilités »,« Le goût de l’aventure », »La solidarité » et « Qu’est-ce que la citoyenneté ? », mais le modus operandi reste le même : le contenu des ateliers n’est pas figé, préconstruit ; les interventions  évoluent en fonction des contributions des élèves, comme nous l’explique Chantal Pouméroulie, co-responsable du Pôle Valeurs : « Ce sont les réponses des élèves qui orientent la réflexion : Lors de l’intervention sur la Valeur « Travail » dernièrement au Lycée Vauquelin à Paris, nous sommes d’abord partis des sujets évoqués en classe lors d’un cours sur la condition ouvrière ; nous avons abordé le travail en usine, puis le travail dans le sport ;  à ce titre nous avons parlé de l’effort, de l’estime de soi, du désir de reconnaissance, de l’identification des compétences et enfin du rapport entre travail et dignité humaine. »

Anne Carvallo, Vice-Présidente de C’Possible et animatrice, entre autres, de l’atelier « Connaissance de soi, connaissance des autres » nous livre également son expérience : « Depuis ses origines, C’Possible accorde une place privilégiée à la réflexion sur les Valeurs : valeurs de la société, valeurs des jeunes, valeurs familiales, valeurs de l’entreprise, valeurs des religions, valeurs de la République etc. Dans chaque cas, elles sont ce à travers quoi s’organise le sens de l’existence individuelle et collective. Il s’agit d’instaurer un dialogue amenant les élèves à s’interroger sur les valeurs qui les entourent, à se demander s’ils y adhèrent ou non, et pourquoi. Ceci suppose que soient posées certaines règles du débat : l’écoute et le respect de chacun, une expression correcte et argumentée. »

Pays-de-la-Loire – Françoise Bordet, nouvelle Déléguée régionale

« C’est avec beaucoup de plaisir que je prends mes fonctions de Déléguée régionale des Pays de la Loire en ce début d’année au sein d’une équipe engagée et chaleureuse »

 Quelle a été votre carrière professionnelle avant de rejoindre C’Possible ?

Je suis diplômée de Sciences Po Paris et d’un DEA en Sciences de l’Education. J’ai commencé ma carrière dans le conseil en ressources humaines, au sein de grands chasseurs de tête parisiens. J’ai ensuite intégré l’équipe pédagogique du CPA, Centre de Perfectionnement aux Affaires, devenu l’Executive MBA du groupe HEC. Tout au long de cette vingtaine d’années, j’ai baigné dans les questions de gestion des carrières pour des cadres et dirigeants, et appréhendé de nombreuses problématiques de gestion des ressources humaines.

En 2003 j’ai rejoint l’ESSCA, à Angers, en tant que Directrice des programmes Master, pour y piloter la gestion des études et l’Insertion professionnelle.

 Comment avez-vous connu l’association C’Possible ?

C’est justement dans le cadre de mes fonctions à l’ESSCA que j’ai rencontré François Vachey. La présentation de C’Possible a immédiatement eu un écho dans un module de notre programme dédié à la RSE et nous avons très rapidement pu développer un premier partenariat avec un lycée angevin.

Quelle est votre priorité en ce début d’année ?

Mettre en avant le triptyque « Culture, Valeurs, Entreprise ».
Nous coopérons avec une quinzaine de lycées sur la région Pays-de-la-Loire. La tâche n’est évidemment pas facilitée par le contexte sanitaire mais les établissements sont bien conscients que nos actions sont plus que jamais indispensables. Rejoindre aujourd’hui C’Possible me donne une formidable occasion de mettre mes compétences au service de jeunes qui ont d’immenses besoins !

Hauts-De-France – Destination : les métiers du futurs

Dans le top 10 des métiers les plus recherchés en 2021, aucun n’existait il y a 10 ans.
De même, 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore aujourd’hui !
C’est pourquoi il nous semble indispensable de nous intéresser dès maintenant aux métiers du futur : comment les métiers actuels vont-ils se réinventer ? Quels nouveaux métiers vont-ils apparaitre ?

Dans un contexte de transformation ultra-rapide du marché du travail, il est utile de ne pas se focaliser uniquement sur les emplois d’aujourd’hui, mais aussi sur ceux de demain, même si le réflexe classique est de ne se soucier que d’employabilité « à chaud ».

Deux grands enjeux structureront et structurent déjà le marché du travail :

  1. Les enjeux environnementaux et écologiques : Selon l’OIT (Organisation internationale du Travail), 24 millions de fonctions à travers le monde seront créées dans l’économie verte, avec l’essor de nouveaux corps de métiers en lien avec la transition écologique.
  2. L’intelligence artificielle et les avancées de la réalité virtuelle feront émerger de nouvelles techniques et de nouveaux métiers, notamment dans le domaine du soin.

Quant aux secteurs d’activités les plus porteurs, citons :

  • Le digital, web, l’intelligence artificielle, la sécurité informatique, la robotique…
  • L’économie verte, avec l’essor de nouveaux corps de métiers liés à la protection de l’environnement
  • L’économie circulaire, les métiers autour du zéro déchets…
  • Le soin à la personne, avec une demande de main d’œuvre exponentielle face au vieillissement de la population

Soucieuse d’aider les lycéens à construire leur avenir professionnel, la délégation C’Possible des Hauts de France propose cette année aux lycées partenaires de co-construire avec eux un LAB’ DES METIERS DU FUTUR.

Situé au sein de l’établissement, c’est un véritable fer de lance permettant aux lycéens de conforter ou trouver leur orientation, préparer leur parcours « pro », leurs stages, leur construction personnelle…

En constituant au cœur du lycée une équipe animatrice très plurielle et volontaire, nous créons une dynamique innovante qui accompagne les lycéens et tourne le lycée vers le futur, en le rendant attractif auprès des Entreprises en cours de transformation ou en mode « startup »…

Auvergne Rhône Alpes : 150 futurs stagiaires préparés à intégrer les entreprises

Pour la première fois, C’Possible a participé à la semaine PFMP (Période de Formation en Milieu Professionnel) dans un lycée de la région. 150 élèves du Lycée Professionnel Edmond Labbé (Oullins – 69) ont été formés par les bénévoles de l’association, du lundi 30 novembre au vendredi 04 décembre 2020.

Une formidable occasion dédiée à la sensibilisation des élèves au monde de l’entreprise

Sylvie Condomitti, référente C’Possible dans l’établissement, est à l’origine de notre participation à la PFMP, et nous l’en remercions chaleureusement. Trois bénévoles : Sylvie Condometti, Jean-Noël Dumont et Martine Bres ont animé ces ateliers : « Mon premier jour de stage », « La prise de parole en public », et « Simulations d’entretien au téléphone et en face à face ». Pour accompagner le lycée dans son programme dédié au « Mieux Vivre ensemble », nous avons également animé l’atelier « La violence verbale ».

Afin de briser la glace, nos bénévoles ont déployé des trésors de bienveillance et sont parvenus à établir un climat de confiance et de respect avec les élèves, préalable indispensable à des échanges efficaces et volontaires.

Mme Mailiss PORTET, professeure de mathématiques et référente pédagogique du lycée, a participé à l’atelier « Simulation d’entretien au téléphone et en face à face » : « Merci à l’association C’Possible pour son aide précieuse apportée aux élèves. Des personnes à l’écoute et force de propositions ! Des conseils judicieux et de la bienveillance envers les élèves ! »

Mohamed ACHATAOUI, directeur des opérations du lycée Edmond Labbé, a quant à lui assisté à l’intervention sur la violence verbale :« J’ai apprécié les échanges entre les élèves et Monsieur Dumont, et j’ai trouvé formidable le fait qu’un des élèves ait parfaitement assimilé la définition de la violence verbale : c’est la preuve que ces séances suscitent l’intérêt des élèves et les poussent à la réflexion. »

Jean-Noël DUMONT animait l’atelier sur la violence verbale « J’enseigne la philosophie avec passion depuis plus de 50 ans. La violence verbale est leur quotidien. J’ai senti que la démarche philosophique intéressait ces jeunes et qu’ils se prêtaient volontiers à la réflexion. L’expérience vaut le coup ! ».

Quant aux élèves participants, citons Maeven, Sergi, Aziz et Rayan : « Cela m’a été très utile », « Les intervenants ont pris du temps pour nous conseiller, et nous expliquer comment bien se présenter devant un patron ». Le Lycée Edmond Labbé souhaite continuer les ateliers C’Possible tout au long de l’année. Cette semaine nous a également amené à être contactés par d’autres lycées professionnels pour organiser de nombreuses interventions. Une quinzaine d’ateliers « valeurs » sont d’ores et déjà programmés autour de la question de la violence verbale.

Ayez le Déclic !

En 2021, C’Possible présente son nouvel atelier pédagogique : « Déclic » !
Ce jeu permet d’échanger de façon ludique avec des élèves qui se questionnent sur leur avenir.
Ce travail en groupe permet d’identifier leurs qualités et leurs talents, mais aussi de créer un premier lien entre les élèves et les Mentors. 

Le nouvel outil pédagogique « Déclic – L’Exploration des Possibles » a été développé par une équipe de bénévoles passionnés, il est maintenant opérationnel dans tous les lycées.

Cet atelier de 2 heures, organisé en petits groupes d’élèves, a pour objectif de révéler leurs qualités et talents,  de leur faire prendre confiance en eux et de réfléchir sur leur avenir professionnel. C’est aussi l’occasion pour les jeunes de rencontrer les mentors de C’Possible et de s’engager dans un accompagnement au long cours.

Concrètement, cet atelier s’articule en 3 phases :
– les questions « Je suis » pour faire ressortir les qualités, les points forts, les traits de personnalité marquants de chaque élève.
– les questions « J’aime » pour prioriser ses affinités.
– l’échange « Filières et Métiers » fait émerger ses univers professionnels préférentiels futurs.

Deux semaines après l’atelier, les bénévoles remettent à chaque élève une fiche de synthèse personnalisée : un moment d’échanges privilégié qui débouche souvent sur un accompagnement individualisé de l’élève, tout au long de l’année.

Une trentaine de bénévoles en Ile-de-France, dans les Pays de Loire et dans les Hauts-de-France ont déjà été formés ; de nombreux ateliers Déclic se sont déjà déroulés dans plusieurs lycées en Ile-de-France : Jules Siegfried, Vauquelin, Louise Michel, Erik Satie etc.

Vous aussi, ayez le Déclic !

Un plan de formation inédit pour les bénévoles !

Les bénévoles de C’Possible ont tous un solide parcours professionnel, en entreprise pour la plupart d’entre eux. Mais il est indispensable de compléter leurs connaissances, afin qu’ils soient des Mentors et des intervenants préparés et efficaces. C’est pourquoi C’Possible a décidé cette année de déployer un plan de formation de ses bénévoles d’une envergure inédite.

Les nouveaux bénévoles de C’Possible, bien que très qualifiés dans leur domaine, découvrent parfois sur le terrain des situations auxquelles ils n’étaient pas préparés.

C’est pourquoi l’association développe aujourd’hui un plan national de formation à destination de tous ses bénévoles.  Il s’agit en particulier de leur fournir tous les outils indispensables à l’accompagnement d’ adolescents,  qui peuvent cumuler difficultés scolaires, absentéisme et précarité sociale.

Ce plan de formation prévoit plusieurs séquences :

  • Une journée d’accueil et de formation est prévue deux fois par an pour tous les nouveaux bénévoles (présentation de l’association et de toutes ses actions).
  • Des formations aux outils de coaching professionnel adaptés aux adolescents sont proposées aux Mentors.
  • Une autre session de formation permet de mieux connaitre les rouages de l’Education Nationale, l’organisation des équipes pédagogiques des lycées ainsi que le fonctionnement de Parcoursup (intervention animée par l’Académie de Paris)
  • Des formations aux interventions Repères (Entreprise-Culture-Valeurs) sont organisées tous les mois.

Au-delà de ces formations, chaque nouveau bénévole de l’association est parrainé par un référent. Le rôle de ce référent est d’une part de coordonner les actions de C’Possible dans le lycée dont il a la responsabilité, et d’autre part de faciliter l’intégration des nouveaux venus dans son équipe.

Intégrer la famille C’Possible, c’est connaitre les valeurs qui nous animent (persévérance, ouverture, respect, professionnalisme) mais aussi devenir ambassadeur de notre association : Réussir, ensemble, C’Possible !

 

 

Hauts de france – La priorité : trouver un stage, et le réussir !

Depuis la rentrée dernière, l’équipe C’Possible Hauts de France a souhaité apporter un soutien très ciblé aux élèves sur le thème des stages. En effet, ces périodes d’apprentissage professionnel représentent des évènements majeurs pour la formation des jeunes, lorsqu’ils sont réussis. Mais ils peuvent être vécus de manière très négative en cas d’échec.

En outre, dans un contexte économique et sanitaire particulièrement tendu depuis 8 mois, il devient de plus en plus difficile pour les lycéens de « décrocher » un stage dans le secteur correspondant à leur filière : comment faire, alors, sans l’appui d’un réseau et sans la préparation nécessaire ?

Nos bénévoles ont ainsi mis au point et testé en classe des « ateliers collectifs de professionnalisation » sur le thème générique de : « REUSSIR SON STAGE ».

Il s’agit de trois ateliers consécutifs et progressifs organisés en classe : le premier est centré sur la recherche et la préparation du stage, le deuxième sur les entretiens d’embauche (entrainement, suivi de l’entretien et relance), et enfin le troisième consiste en un debrief collectif de « retour de stage » suivi le cas échéant d’un tutorat individuel pour les élèves ayant vécu leur stage comme un échec.

Le fil conducteur pédagogique de ces ateliers est de travailler ensemble les clés d’un stage réussi :

  • Le savoir-être (la posture, la relation à l’autre, la confiance en soi, …)
  • La mobilité (Bouger, sortir de son quartier…)
  • L’agilité (Apprendre l’adaptabilité pour être agile tout au long de sa vie professionnelle)

Tous les lycées  partenaires de C’Possible Hauts de France sont naturellement éligibles à ce dispositif innovant : contactez-nous vite !

 

Pays de La Loire : Découvrir ses talents par la musique et le chant

Ambassadeur artistique de la Ville d’Angers, Amarillis est un ensemble instrumental de renommée nationale et internationale spécialisé dans la musique et la danse baroque.

Un partenariat est engagé depuis maintenant 2 ans entre cet ensemble baroque et le lycée Henri Dunant d’Angers; son objectif est d’aider les jeunes à découvrir leurs talents au travers de la musique et de la danse.

En mars 2020, 3 ateliers d’une heure regroupant des classes de 3ème et de seconde ont permis à 65 jeunes de découvrir la musique et la danse baroque, en présence de la directrice artistique.

L’année 2020/2021 sera dédiée au projet mythologie et décliné au travers d’actions originales :

  1. Visite du musée des Beaux-Arts – Parcours « Guerre de Troie »
  2. Rencontre avec les élèves pour préparer le support de présentation
  3. Participation à un spectacle le 11 décembre
  4. Débats philosophiques
  5. Musée des Beaux Arts – Parcours « Mythologie baroque »
  6. Elaboration d’une autobiographie : les élèves créent leur propre mythe
  7. Présentation des textes à l’occasion d’ateliers en classe

Découvrir ses talents, prendre confiance en soi par la musique et la danse : un pari gagnant !

 

Ile de France : Le Tour des Possibles !

Du 5 au 9 octobre dernier, s’est déroulé le Tour des Possibles dans les lycées professionnels et technologiques d’Ile-de-France. Dix « Role Models » de l’association sont intervenus dans les classes afin d’échanger avec les élèves sur leur parcours et sur les difficultés surmontées, avec détermination et confiance. Leur objectif: inspirer les élèves, les motiver et les inciter à se prendre en main.

Le Tour des Possibles a réuni près de 400 élèves face aux intervenants bénévoles qui ont témoigné devant les élèves avec sincérité et enthousiasme. De nombreuses valeurs ont été mises en exergue : la confiance en soi, l’empathie, la liberté, le travail, l’engagement et la détermination. Les échanges avec les élèves ont été emprunts de grande spontanéité et d’optimisme !  

Professeurs et bénévoles de l’association ont vue avec joie les élèves se passionner pour ces témoignages, gagner en assurance et poser des questions pertinentes !

A la demande des enseignants, nous envisageons de proposer une deuxième édition du Tour des Possibles au début de l’année 2021; le contexte actuel, marqué par la crise sanitaire et une certaine atteinte au « Vivre ensemble » nous pousse également à multiplier ces rencontres inspirantes donnant du sens aux parcours de vie ainsi que  des perspectives d’avenir  pleines d’espoir.

En attendant le retour du Tour des Possibles, nous vous partageons quelques citations marquantes de nos Role Models recueillies au cours des 16 interventions organisées:

« On ne lâche rien! Si tu abandonnes, personne ne réalisera tes objectifs à ta place. »  Lionel Livet 

« Une seule rencontre a changé mon destin, et ce qui me motive aujourd’hui, c’est de contribuer à la réussite des autres. » Moussa Camara 

« Issue d’une famille modeste, l’école m’a rendue libre. J’ai pu décider de ce que je voulais faire de ma vie. » Séverine Kichou 

Un immense merci à tous ! 

Le Mentorat en Ile de France : un programme ambitieux !

Un nouvel élan au Pôle mentorat Ile-De-France !

« Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va » Sénèque
C’ Possible qui a déclaré la guerre au décrochage scolaire il y a plus de 12 ans, s’est fixé des objectifs audacieux.  Un nouvel équipage a pris la barre du Pôle Mentorat : Stéphanie Zaugg et Pierre Pinault ont retroussé leurs manches pour venir en  soutien d’Isabelle Douard, chargée de mission, et aux 50 bénévoles qui œuvrent dans les 38 lycées professionnels partenaires d’IDF.

La priorité de leur plan d’action est donnée au recrutement massif mais sélectif d’accompagnateurs bénévoles issus du monde professionnel pour être en mesure de répondre au besoin croissant des lycées partenaires. L’animation du réseau passera par un plan de formation annuel interne solide pour  étoffer les compétences des accompagnateurs :  dès le 5 novembre prochain, 1ère journée d’intégration et d’information autour du thème de la confiance dont nos jeunes manquent cruellement,  à laquelle participeront des représentants de l’Education Nationale.   Les partenariats avec les entreprises et les associations du secteur seront développés,  des groupes de réflexion autour du décrochage scolaire (avec le CRI notamment) seront initiés.

Condition sine qua non de l’atteinte des objectifs de C’Possible, une nouvelle dynamique de communication visera à accroitre sa visibilité et son audience auprès de ses  parties prenantes.

Si C’Possible change de voilure, c’est pour coller au plus près des besoins des lycées professionnels.  L’actualité récente qui nous a tous plongés dans l’horreur nous rappelle que notre engagement auprès des jeunes en  manque de repères est un enjeu sociétal majeur.