Engagé depuis plus de deux ans dans la lutte contre le décrochage scolaire, C’Possible s’est donné cette année des objectifs ambitieux : élargissement du nombre de lycées professionnels partenaires, davantage d’élèves accompagnés, recrutement de nombreux bénévoles motivés et dotation de nouveaux outils pour gagner en efficacité !

Des équipes renforcées
Fin 2017, nous comptions une vingtaine d’accompagnateurs bénévoles, ils sont aujourd’hui 40 en Ile-de-France et 25 en Pays de la Loire.

Témoignage de Nicole Gacoin, Coordinatrice pour l’Ile-de-France : « Au départ, nos bénévoles étaient majoritairement des hommes et femmes d’entreprises. Ceux qui viennent de nous rejoindre ont plutôt des profils tournés vers le coaching ou la formation, ce qui est une excellente nouvelle ! Je compte justement beaucoup sur les nouveaux pour nous apporter des méthodes plus performantes et permettent de conduire des ’entretiens de coaching’ avec nos jeunes. »

Témoignage de Philippe Cruypenninck, Coordinateur pour les Pays de la Loire : « 2018 marque un essor important pour la région : après une première année plutôt réussie, nous avons renforcé nos liens avec le rectorat et attiré de nouveaux accompagnateurs, dont le nombre a plus que doublé, avec un équilibre hommes / femmes intéressant dans l’approche du décrochage. Par ailleurs nous sommes passés de 4 à 8 lycées ! Ce qui montre les attentes que suscite l’action de C’Possible. »

Une rentrée dynamique
Afin de démarrer très tôt les contacts dans les lycées, C’Possible a participé aux réunions de pré-rentrée ou de début d’année dans une vingtaine de lycées d’Ile-de-France et dans les 8 lycées des Pays de la Loire. Un référent, désigné pour chacun des lycées, est venu présenter les deux domaines de compétence de C’Possible : les interventions et le suivi des élèves.
Un cadre de travail très précis a été mis au point pour être opérationnel dès le 1er trimestre : 4 à 5 rencontres avec l’encadrement du lycée puis avec les élèves eux-mêmes, et utilisation du jeu l’Odyssée des métiers auquel nos accompagnateurs d’Ile-de-France et des Pays de la Loire ont été formés.

« »