C’est une année scolaire sous le signe de la croissance : 170 jeunes suivis, 84 accompagnateurs, 42 lycées partenaires. Que ce soit en Ile de France, région d’intervention historique de l’association, ou plus récemment dans les Pays de la Loire et les Hauts de France, C’Possible déploie depuis 3 ans maintenant son réseau d’accompagnateurs bénévoles qui réinventent chaque jour de nouvelles façons d’intervenir auprès des jeunes en décrochage.

En début d’année scolaire, la moitié des jeunes accompagnés par C’Possible ont été identifiés par les équipes pédagogiques des lycées et l’autre moitié à la suite de leur participation au jeu Odyssée des métiers qui permet de pointer leurs qualités, leurs centres d’intérêt ainsi que des pistes d’orientation professionnelle possibles.

Anne, accompagnatrice C’Possible et Magdalena

Puis c’est un véritable coaching sur mesure qui leur a été est proposé tout au long de l’année : identification des freins et des handicaps face à la scolarité, préparation aux entretiens d’embauche pour trouver un stage, conseils sur le savoir être en entreprise, stages dans l’une de nos entreprises partenaires pour valider une nouvelle filière, etc…                                                               

Jeunes retraités et issus de l’entreprise pour la plupart, recrutés pour partie en partenariat avec l’association Passerelles et Compétences, nos accompagnateurs bénévoles ont fait bénéficier les jeunes de leur expérience et de leur réseau afin de leur redonner des perspectives d’avenir.

Ainsi, l’exemple en Pays de la Loire de ce jeune d’origine Koweitienne, qui parlait très peu français, intéressé par la coiffure, mais désorienté. Pris en main par un accompagnateur de C’Possible, il lui a trouvé des cours de Français, a travaillé sur son projet, et ils ont décroché ensemble 3 stages en coiffure. Aujourd’hui ce jeune démarre un contrat d’apprentissage de 2 ans en CAP coiffure. Ou encore cette jeune fille à Paris, ayant cumulé des avertissements au premier trimestre à cause de son absentéisme et de son comportement et qui, après plusieurs semaines d’accompagnement, a terminé l’année avec les félicitations du conseil de classe !

Reprise de l’assiduité, passage dans la classe supérieure, augmentation de la confiance en soi, réorientation choisie, ces résultats dont nous ont fait part les équipes pédagogiques, confirment l’impact de ces accompagnements, qui participent à la prévention du décrochage scolaire.

 

« »