Mercredi 21 novembre, plus de cinquante bénévoles de l’Association C’Possible se sont retrouvés pour participer à son Assemblée Générale.
Ce fut l’occasion de dresser un bilan plus que positif de l’année 2018 : de nouveaux lycées partenaires, une forte augmentation du nombre d’élèves sensibilisés et la poursuite du développement régional de l’Association.
L’Assemblée Générale a ainsi été le moment de souhaiter la bienvenue aux nouveaux bénévoles, intervenants et accompagnateurs, et de remercier les bénévoles de plus longue date pour leur engagement et leur implication dans le développement de C’Possible.

Cette AG marque donc un moment clé dans la vie d’une Association en pleine croissance !

Nos actions auprès de plus de 3 000 élèves des lycées professionnels se sont multipliées au cours de l’année 2017-2018 et fortement intensifiées depuis la rentrée 2018/2019. Ainsi, sur le premier trimestre, les interventions « Points de repères » ont été deux fois plus nombreuses que l’année dernière et se sont diversifiées dans les pôles de l’Entreprise, de la Culture et des Valeurs.
Le nombre de lycées bénéficiant de l’accompagnement individuel des élèves en voie de décrochage a également été multiplié par deux en Ile-de-France et dans les Pays de la Loire ; ce programme a par ailleurs été lancé dès la rentrée dans la Région des Hauts-de-France, avec une équipe de 16 accompagnateurs bénévoles.
L’Assemblée générale a ainsi été le moment de souhaiter la bienvenue aux nouveaux bénévoles, intervenants et accompagnateurs, venus en grand nombre ce soir-là, et de remercier les bénévoles de plus longue date pour leur engagement et leur implication dans le développement de C’Possible.
Elle a été l’occasion d’un partage d’expérience, plusieurs bénévoles ayant pris la parole pour évoquer leurs interventions dans le cadre de l’association. Ils nous ont fait part notamment de leurs méthodes pour donner confiance aux élèves, susciter leur intérêt et leur participation ; pour tous, échanger avec ces jeunes permet de se confronter à d’autres réalités, de transmettre leur expérience, mais aussi d’apprendre sur soi et sur son rapport à l’autre.

« »