C’Possible lance une grande enquête d’évaluation de ses actions dans les lycées. Elle a pour but de recueillir l’avis des professeurs, des élèves et des bénévoles sur l’impact de ses actions afin d’améliorer leur efficacité auprès des lycéens.

A l’issue de cette année de relance de toutes nos activités dans près de 90 lycées professionnels et technologiques, l’heure est au bilan et à l’analyse : nos programmes ont-ils permis d’aider les lycéens à se mobiliser et à construire leur avenir ? Ont-ils eu une incidence sur la prévention du décrochage scolaire ? Les équipes enseignantes ont-elles trouvé appui et soutien auprès de nos équipes ?

Le premier volet de cette enquête nous amène à interroger les enseignants franciliens qui ont organisé des ateliers repères (entreprise – culture – valeurs) dans leurs classes. Quel a été l’impact sur leurs élèves ? Le format est-t-il adapté ? Souhaitent-ils élaborer des parcours d’ateliers C’Possible lors de la prochaine année scolaire ?

Le deuxième volet de notre enquête concerne l’impact du mentorat mené auprès des élèves les plus fragiles : comment évaluer la contribution de C’Possible dans le cheminement personnel d’un jeune ?

Afin de répondre à ce questionnement, C’Possible fait équipe avec le cabinet Kimso, spécialisé dans l’évaluation d’impact social. L’approche de Kimso consiste à croiser les regards des parties prenantes afin de comprendre les effets du mentorat sur les jeunes.

Kimso réalise actuellement deux « focus-groupes » avec des jeunes mentorés, une approche collective qui facilite l’expression et la mise en lumière des effets et des dynamiques chez les lycéens accompagnés. En parallèle, Kimso conduit des entretiens individuels avec quelques représentants de l’Education Nationale et un entretien collectif avec des mentors de C’Possible.

Cette étude permettra d’apporter des réponses concernant la perception du mentorat par les jeunes ainsi que ses effets à court ou long terme, et  d’identifier des pistes pour renforcer nos actions.

Rendez-vous à la rentrée pour le compte rendu de ces deux enquêtes d’évaluation.

« »