Retour sur le mois du Mentorat

Retour sur le mois du Mentorat

Mobilisation générale chez C’Possible en janvier pour démontrer l’utilité du mentorat, puissant levier d’insertion, notamment en lycée pro.

Porté par le Collectif Mentorat, ce mois du Mentorat a été l’occasion pour C’Possible de mettre à l’honneur les enjeux et les bonnes pratiques du Mentorat, au cours de nombreux évènements qui ont scandé ce mois de janvier :

  • La soirée du lancement du programme a eu lieu le 10/01 à Sciences Po Paris en présence de Sarah El Hairy, secrétaire d’état en charge de la jeunesse et du SNU
  • Les Assises du Mentorat se sont déroulées à Paris le 23 janvier, en présence de Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels, qui a prononcé un discours très remarqué, véritable plaidoyer pour le développement du mentorat dans les lycées professionnels : «le mentorat est le réseau de celles et ceux qui n’en ont pas, chaque jeune a droit à cette main tendue».
Parmi les différents rendez-vous de ces assises, C’Possible a animé avec l’ANAF, un atelier sur le thème de « l’accompagnement à l’insertion des jeunes en voie professionnelle », l’occasion de mettre en avant le rôle majeur des mentors dans ce processus.
  • La table ronde que nous avons animée le 25/01 dans le cadre du Festival Learning Planet a mis en lumière « le Mentorat, clés de succès des stages et de l’insertion professionnelle ». Thomas Martin, DRH de notre partenaire Emil Frey France, nous a confirmé : « le Mentor prépare et accompagne le jeune tout au long de sa recherche de stage et lui permet d’en tirer le meilleur parti. C’est gagnant -gagnant pour le jeune et l’entreprise d’accueil ».
  • Le Mentor Day le 26 janvier a été l’occasion pour C’Possible de rencontrer les collaborateurs de grandes entreprises partenaires, et de les inciter à s’engager à nos côtés (L’Oréal, Total Energies, ADP etc.)

Autant d’initiatives qui nous ont donné l’occasion de démontrer à quel point le Mentorat, favorise l’insertion des jeunes en manque de repères ou en risque de décrochage scolaire.

Prochaines étapes : une campagne massive de recrutement de nouveaux mentors bénévoles, des sessions de formation au mentorat pour les nouvelles recrues et in fine, le 13 juin prochain, le séminaire annuel des mentors C’Possible ; parmi les thèmes qui y seront abordés : « comment repérer les signes du décrochage scolaire chez les élèves ? » ou encore « quelles méthodes pour accompagner les élèves fragiles dans leur réflexion sur leur projet professionnel ou leur recherche de stage».

Mois du Mentorat
Pas de commentaire

Poster un commentaire

dix-neuf − 7 =